sept 21

Cartouches d’imprimante

Nous générons en France chaque année environ 9.000 tonnes de cartouches d’impression vides pour 70 millions d’unités dont 55 millions de cartouches jet d’encre. Seules 15% de ces cartouches sont actuellement recyclées.

Les déchetteries du SIRTOM de la Région d’Apt s’associent à Récup’Cartouches pour accueillir toutes vos cartouches afin d’être recyclées et valorisées en France.

Ces cartouches sont composées de matériaux peu ou non biodégradables ainsi que des composants très toxiques pour l’environnement mais peuvent néanmoins servir de matières premières à l’industrie de l’impression. En effet produire une cartouche laser neuve consomme environ 3.5l de pétrole et pour une cartouche jet d’encre 90ml.

Selon l’Ademe, il est deux fois plus avantageux de réutiliser ce type de matériel plutôt que de recycler ses composants, tant au niveau financier qu’écologique. Certaines cartouches rechargeables offrent la possibilité d’être remplies à nouveau avec de l’encre. Plusieurs sites sur internet proposent ces produits. Mais attention certains constructeurs imposent une puce électronique empêchant le réemploi et obligeant le consommateur à acheter de nouveaux articles, de la même marque.

ink-after-use

août 29

Harmonisation du territoire

Dans le cadre de sa compétence en matière de déchets, la CCPAL a décidé d’harmoniser la collecte sur son territoire.

CollecteA partir du 1er septembre 2016 le SIRTOM de la Région d’Apt interviendra sur les communes de Bonnieux, Goult, Joucas, Lacoste, Lioux, Ménerbes, Murs, Roussillon et Saint Pantaléon pour le ramassage des ordures ménagères, des bacs de tri, du carton et des colonnes (verre, emballages et papier). Les fréquences actuelles et les jours de collecte ne seront pas impactés.

Le SIRTOM de la Région d’Apt intègre dans son étude d’optimisation ces communes afin de faire évoluer les dispositifs de collecte existants. Le suivi de l’ensemble des bennes à l’aide d’un système innovant de vidéo/géolocalisation permettra de relever avec précision les emplacements de tous les conteneurs, les points dangereux, les lieux qui débordent fréquemment présentant des déchets non conformes et, in fine, de vérifier la pertinence des tournées. Une analyse de l’ensemble des coûts, des moyens humains et techniques est également mené.

 Notre objectif est d’harmoniser le mode de collecte tout en s’adaptant aux contraintes de l’habitat de chacun et limiter les coûts de ce service. Ce n’est qu’avec l’implication de tous que nous pourrons atteindre cet objectif.

juil 26

Les déchets : Véritable marée qui va nous noyer !

Les milieux naturels regorgent de déchets. Ce n’est pas sans conséquence ! Ils y restent longtemps, parfois très longtemps. Dans la nature, le délai de bio-dégradation peut aller de un an à un milliard d’années.
 

Ils constituent une source de pollution visuelle mais contribuent aussi à polluer les sols, l’eau ou à menacer la biodiversité. À titre d’exemple, un mégot peut polluer 500 litres d’eau ou encore un mètre cube de neige. Il est important de rappeler qu’une cigarette encore incandescente jetée au sol peut provoquer, surtout dans notre région du Luberon, un incendie.

En France, on produit 350 kg de déchets par an, ce qui correspond pour une famille de quatre personnes à 1,5 tonne de déchets.

L'évolution des déchets dans la nature

L’évolution des déchets dans la nature

Pour vos pauses déjeuner cet été dans la nature, privilégiez de la vaisselle biodégradable. Pensez aux gobelets et assiettes en fibres de canne à sucre. Ces objets sont 100 % compostables et biodégradables. De plus, ils résistent à l’eau et à la chaleur, parfait pour un pique-nique en toute quiétude.

Emportez également avec vous des couteaux, fourchettes et cuillères en bois de peuplier. Si ces produits sont à usage unique, ils sont une excellente alternative aux couverts en plastique vendus dans le commerce. Ils sont également compostables et biodégradables… Le tout pour un pique-nique écolo et confortable.

N’hésitons donc pas à réunir nos déchets et à les jeter en partant. Si nous pique-niquons dans un parc, il existe normalement des poubelles de tri-sélectif. Sinon, emportons tout avec nous et trions nos déchets au domicile. Vérifions bien derrière nous en partant que rien ne traîne : notre petit coin de paradis de quelques heures pourrait bien être celui d’autres adeptes du pique-nique prochainement.

 

juil 13

Les rendez-vous du tri

Au cours de la saison d’été, les actions de communication du SIRTOM de la Région d’Apt deviennent polyglottes !

Notre belle région attire toujours de nombreux estivants venus des quatre coins d’Europe, voir du monde. Leur fréquentation a pour corollaire une forte augmentation des quantités de déchets collectés par nos services. Aussi il semble évident de faire trier les vacanciers au même titre que la population locale. Le cadre de vie provençal mérite bien cela.

Des agents du tri du SIRTOM interviendront ainsi sur les marchés forains de la région ainsi que sur les campings, auprès tant des habitants que des estivants.

Calendrier des marchés et camping 2016

juil 04

Rapport 2015

RA 2015La loi du 2 février 1995, relative au renforcement de la protection sur l’environnement, fait obligation à la collectivité de rendre public un rapport annuel sur le service public d’élimination des déchets destiné à l’information des usagers. Ce rapport présente de nombreuses informations techniques chiffrées ainsi que la synthèse des indicateurs financiers.

Pour télécharger le rapport annuel 2015 du SIRTOM de la Région d’Apt sur le prix et la qualité du service public de collecte et de traitement des déchets cliquez ici

Articles plus anciens «