Lingettes, à jeter dans la poubelle !

Avec la crise sanitaire COVID-19, l’utilisation des lingettes désinfectantes a augmenter de plus de 75%. Alliées redoutables contre l’épidémie, elles sont aussi un fléau pour les stations d’épurations qui multiplient les incidents, provoqués par le mauvais réflexe des usagers, de les jeter dans les toilettes.

Malgré ce que souhaite nous faire croire les différentes publicités, les lingettes jetables censées pouvoir être jetées dans les toilettes, ne sont pas si biodégradables et finissent par créer des bouchons dans les égouts. À juste titre, le Centre d’information sur l’eau indique que les fils dentaires, litières pour chat, tampons périodiques, cotons-tiges, médicaments ou encore les couches culottes n’ont pas non plus leur place dans les toilettes. L’ensemble de ces déchets doivent être jetés dans la poubelle.

Les lingettes peuvent se dégrader naturellement mais au bout de 90 jours ! Le trajet des toilettes à la station d’épuration la plus proche ne prend pas aussi longtemps. Elles se transforment alors en filaments qui s’agglomèrent en paquets compacts qui finissent par boucher les pompes de relevage des stations d’épuration.

La fourniture d’eau potable des foyers est capitale et cela passe avant tout par la dépollution des eaux usées, un enjeu environnemental et de salubrité publique.

Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *